Comment réaliser un trajet avec son chat ?

Que ce soit en voiture pour consulter un vétérinaire, en train pour aller rendre visite à de la famille, ou en avion pour voyage, il vous sera surement amené à voyager avec votre chat. Nous allons vous donner quelques astuces pour bien voyager avec son chat.





Le choix de la cage :

Les cages en plastiques doivent être d’une dimension adaptée au gabarit, le chat doit pouvoir se coucher et se retourner dans la cage. Elles sont pratiques car facilement nettoyables. Pour le confort, il faut rajouter une serviette qui aura en plus l’odeur de son environnement. Vous pouvez même placer un vêtement avec votre odeur pour rassurer encore plus votre chat. Aussi, vous pouvez placer une alèze en dessous de la serviette ou du tissu en cas d’éventuel accident de malpropreté lié au stress.

Pour habituer le chat à sa nouvelle caisse de transport, placer la cage dans son environnement au quotidien. Vous pouvez lui placer la gamelle de croquette à l’intérieur pour l’inviter à rentrer dedans sans contrainte. Ou varier les plaisirs en lui plaçant des récompenses, ou des jouets. Votre chat pourra adopter sa niche pour dormir, se reposer ou se cacher au quotidien.

Si votre chat n’est pas à l’aise avec ce type de cage, il existe des cages en tissu (qui peuvent être plus rassurante), ou en paille (attention à l’usure au quotidien).





Préparer un voyage :

Laissez à jeun (pas d’alimentation) le chat dans l’idéal 6 heures avant, afin d’éviter des éventuels vomissements (mal de transport).

Placer sa cage de transport (si elle n’est pas présente dans son environnement).

Possibilité de donner par voie orale un apaisant en phytothérapie à base de caséine de lait, valériane, passiflore, rhodiole, fleurs de bach…), à commencer 5 jours minimum avant.

15-30 minutes avant, pulvériser un spray apaisant dans les côtés de la cage (phéromones, plantes apaisantes). La pulvérisation de la solution apaisant se réalise avant de placer le chat dans la cage. Il existe principalement 2 types de compositions : les phéromones, les plantes apaisantes ou un mélange des 2. Les phéromones font parties du système de communication intra spécifique entre chat. Ils sont inodores et seulement perçus par les chats. 3 catégories sont présente les marqueurs de bien-être (quand les chats sont heureux, ils marquent avec leur tête), les marqueurs apaisants (synthétisée pour les chatons lors des tétées), les marqueurs territoriaux (établissent leur territoire avec les griffes).





Pendant le trajet :

Recouvrir la cage d’un tissu ou voile léger pour protéger l’animal et lui éviter de voir défiler le paysage.

Lui parler régulièrement pour l’apaiser.

Lui proposer à boire si le trajet est long, ou lui pulvériser de l’eau (avec un vaporisateur ou brumisateur) s’il fait chaud.

Arranger une ambiance apaisante (lumière tamisée, ambiance sonore douce).

Une fois arrivé au point final, ouvrez simplement la porte est laisser votre chat se faire emporter par sa curiosité et sortir si possible sans contrainte. Ou sinon vous pouvez basculer légèrement la cage pour l’aider à sortir.


Quel mode de transport ?

La voiture, pratique, à préférer avec la climatisation quand il fait chaud. Bien caler la cage avec des tendeurs par exemple ou éventuellement une ceinture spécialisée.

Pour l’avion, demandez bien les conditions imposées par la compagnie aérienne. De plus, en fonction de la destination, remplissez bien tous les critères selon les recommandations des ambassades (identification, passeport, vaccination, examen clinique vétérinaire, traitement antiparasitaire, sérologie anticorps anti rabbique…).

Pour le train, il suffit d’acheter le billet pour les animaux de petite taille. Placer bien la cage sous votre siège ou dans un coin valise plutôt par terre, pour éviter que la cage bascule.

Si vous optez pour vélo, optez pour une petite remorque, avec des tendeurs, la cage sera ainsi bien stabilisée.


Bon voyage à vous !

17 avenue Alexandre Dumas, 13008 Marseille

Prenez rendez-vous au 04 91 22 86 40